BATEAUX en BOUTEILLES de Michel Bardet            



Restauration du quatre mâts "Antonin" - 1905-1920 -








Lors d'une manipulation, ce vieux bateau en bouteille est tombé sur une surface dure.
La bouteille a littéralement explosé et la maquette a souffert du choc:
Beaupré cassé ainsi que plusieurs cordages et haubans.

La réalisation de ce bateau en bouteille peut se situer entre 1905 et 1920,
en tenant compte de son histoire familiale,
de la fragilité du gréement et des voiles en papier.

Maquette 4 mâts "Antonin" restaurée




Maquette restaurée, vue côté babord.


Phases de réalisation précédentes



Décoller la maquette du verre.


Reconstitution de la bouteille.


Volume de la bouteille reconstitué.


Enlever le bouchon pour connaître
le diamètre du goulot.


Rechercher une bouteille pouvant recevoir la maquette.


Dessin de la bouteille cassée.


Bouteilles disponibles.


Photo montage -Vue coté babord.


Photo montage - Vue coté tribord.


Photo montage -
Bateau en bouteille placé sur un projet de support.


Remplacer les haubans cassés.


Beaupré cassé.


Perçage des deux morceaux du beaupré.


Brochage de l'extrémité du beaupré.


La coque est débarrassée du mastic.


Enlever le mastic très dur fixé dans la rainure de la coque.


Couper les étais pour libérer la cinématique des mâts.


Récupération des focs en papier.


Les étais étant coupés, les mâts peuvent s’incliner.


Décoller les cabines de pont pour faciliter
le passage de la maquette par le goulot.


Bien aligner les vergues articulées, sans froisser ou
déchirer les voiles très fragiles en papier.


Avant restauration complète, faire l’essai d’introduire
la maquette de sa nouvelle bouteille.


Nettoyage de l'intérieur de la bouteille.


Préparation de la mer (mastic teinté).


Mesure des hauteurs disponibles à: l’intérieur de la bouteille.


Réalisation d’un gabarit identique au volume de la coque.


Avec le gabarit, façon d’une empreinte dans le mastic.


Laisser sécher le mastic 3 à 4 jours.


Remplacement des étais coupés.


Passage des étais sous la coque.


Sortie des étais sur la plage avant.


Mise en place des focs en papier.


Recoller les ganses de bordage et de ligne de flottaison.


Mise en place du drapeau.


Maquette restaurée et prête à la mise sous verre.


Présentation de la coque dans l’ empreinte
faite avec le gabarit.


Ajustage de l’ empreinte sur la coque.


Contrôle de la hauteur du beaupré.


Validation de l’ empreinte dans le mastic.


Mise en place de la mer.


Mesure de la hauteur disponible.


Façonnage de la mer autour du gabarit.


Empreinte terminée.


Sortir le gabarit de coque.


Peinture de la mer.


Début de la mise sous verre.


Détendre les étais pour coucher les mâts.


Entrée de la maquette.


Etape très délicate. Ne pas s’affoler !!..


Redresser progressivement les mâts.


Mise en place des roofs.


Couper les fils de montage.


Les fils de montage ont bien rempli leurs fonctions.


Le 3 mâts "Antonin" a retrouvé un nouvel abri.

Maquette restaurée, vue côté tribord


  • Retour:Restauration antiquités


    © Copyright MBD 2002 (Photos droits réservés)