BATEAUX en BOUTEILLES de Michel Bardet            


Le POURQUOI-PAS ? en bouteille



Pourquoi-Pas ?: côté babord.



Pourquoi-Pas ?: côté tribord.



Pourquoi-Pas ? tribord arrière.



Pourquoi-Pas ? babord avant.



Pourquoi-Pas ? babord arrière.


Caractéristiques de la maquette:
Longueur totale du voilier: 22 cm.
Echelle: 1/240
Temps de réalisation: 540 heures.

Historique du voilier:

Le "POURQUOI-PAS ?": navire de recherches scientifiques et géographiques du Commandant Jean-Baptiste Charcot. C'était un trois mâts barque de 46 mètres de longueur hors tout, construit à Saint-Malo en septembre 1907. De 1908 à 1910, il effectua des missions dans l'Antarctique, fût désarmé pendant la guerre de 1914 - 1918, puis de 1920 à 1936, il navigua pour des croisières scientifiques sur les côtes de France, l'Atlantique Nord et l'Arctique.


Le "Pourquoi-pas ?" dans un paysage polaire.

Dans l'après-midi du 15 septembre 1936, le "Pourquoi-Pas ?" quitte le port de Reykjavik (Islande) à destination de Copenhague, avec à son bord: le Commandant Jean-Baptiste Charcot, accompagné de 40 hommes (équipage et scientifiques). Vers 18 heures en pleine mer déchaînée, la décision est prise de faire demi-tour. Au matin du 16 septembre 1936, le "Pourquoi-Pas ?" doit se mettre à la cape, mais la tempête et les courants le poussent vers les côtes. Sous les coups de boutoirs des énormes vagues, sa machinerie tombe en panne et sa voilure n'est plus manœuvrable, alors le "Pourquoi-Pas ?" se rapproche inexorablement des écueils de la région Alftanes. Soudain une lame plus forte que les autres projette le voilier sur un récif qui lui arrache sa quille, puis il sombre dans les eaux glacées à 2 miles de la côte. Des 41 personnes à bord, il n'y eut qu'un seul survivant. Après sa furie, la mer ne rendit que 23 corps seulement, dont celui du Commandant Charcot..

Aujourd'hui, à Saint-Nazaire (Sud Bretagne), un nouveau navire océanographique est en cours de construction, il sera baptisé le "Pourquoi-pas ?", en souvenir du Commandant Jean-baptiste Charcot et de son célèbre voilier.


Phases de réalisation précédentes



Définir la grandeur de la maquette en fonction de la bouteille.


Ensemble des gabarits de sections de la coque.


La coupe de la coque en 2 parties, permet de mettre un bateau plus gros dans la bouteille.


Ensemble de toutes les échelles réalisées avec du fil à gants (plus de 800 cents noeuds).


Passage des étais et montage des focs.


Sortie des cordages sur l'avant du bateau.


Ensemble des cordages identifiés du mât 1.


Après 5 mois de préparation voici l'instant magique de la mise en bouteille.
A présent, çà passe ou çà casse.


Entrée des deux demi-coques.


Traction sur les fils de pieds de mâts pour les guider
vers leurs emplacements respectifs


Tempête dans une bouteille, c'est presque
le Cap-Horn, mais il faut garder tout son calme.


Travail sous verre dans le calme du soir.


Collage de l'étai central.


Dernier nettoyage pour enlever quelques petites poussières. Surtout ne pas toucher le bateau.


Plaque du Pourquoi-Pas ? "HONNEUR et PATRIE"
peinte sur le bouchon.


Vue du bateau en bouteille babord avant.




  • Retour:Vieux Gréements et Grands Voiliers