BATEAUX en BOUTEILLES de Michel Bardet            



un "Chébec" dans une carafe


Voilier de Méditerranée: le Chébec.


Ce joli petit voilier à voiles latines, souvent armé de 16 à 24 canons, naviguait en Méditerranée du 17ème au 18ème siècle.
Il était souvent utilisé pour la guerre et surtout pour le piratage, car il était très rapide et maniable.


--------------------------


Caractéristiques de la maquette:

Longueur du voilier: 13,5 cm .
Largeur du voilier: 2,4 cm.
Temps de réalisation: 260 heures




Vue du "Chébec" babord avant.

--------------------------


Phases de réalisation précédentes




La carafe: 140 mm de diamètre.


Gabarits extérieur et intérieur carafe.




Calcul de l’échelle de la maquette.


Gabarit de la maquette à l’échelle choisie.




Ebauche des mâts.


Ebauche de la coque.




Attention aux doigts.


Début de l'ébauche du pont.




Préparation du bordage.


Assemblage de la coque.




Assemblage des éléments du pont.


Assemblage partie arrière.




Beaupré amovible pour la mise sous verre.


Nettoyage de la carafe.




Placer une étiquette au fond de la carafe.


Mise en place du mastic pour faire la mer.




Placer quelques morceaux de bois pour diminuer la quantité de mastic.


Fin de l’ébauche des éléments en bois de la maquette.




Présentation des mâts et antennes sur la coque.


Présentation de la maquette sur le gabarit intérieur de la carafe.




Contrôle du volume occupé par la maquette dans la carafe.


Préparation des canons.




Prépositionnement des canons.


Peinture de la coque.




Réalisation des panneaux de sabords.


Mise en place des canons.




Pose des panneaux de sabords.


Assemblage des antennes.




Coque et mâts du voilier.


Equipement du pont.




Peinture des ligatures.


Mise en place des antennes et mâts sur la coque.




Peinture des voiles latines.


Fixation des voiles sur les antennes.




Peinture de la ligne de flottaison.


Démasquage de la ligne de flottaison.




Contrôle du volume de la voilure dans la carafe.


Travail du mastic autour de la coque.




Choix de l’inclinaison du voilier sur la vague porteuse.


Peinture de la mer.




Validation des inclinaisons d’antennes.


Mise en place des taquets de haubans.




Taquets terminés.


Mise en place du mât et du foc avant.




Montage des haubans.


Réglage des haubans bâbord.




Réglage des haubans tribord.


Identification des fils de montage.




Maquette terminée avant mise sous verre.


Démontage mât arrière.




Démontage mât central.


Démontage du beaupré.




Détendre l’étai avant.


Démontage du mât avant.




Ne pas embrouiller les fils.


Eviter le croisement des fils.




Bien répartir les mâts autour de la coque.


Guider la coque vers son emplacement.




Les haubans sont utilisés pour positionner la coque.


La coque a trouvé sa place.




Mise en place du beaupré.


Un peu de panique dans la voilure.




Entrée du foc avant.


Entrée du mât avant.




Mise en place du mât avant.


Mise en place du mât arrière.




Mise en place du mât central.


Réglage des haubans.




Positionnement définitif de la maquette sur la mer.


Les fils de montage ont bien rempli leur fonction.




Dernier nettoyage de l’intérieur de la carafe.


"Chébec" côté tribord.




Chébec" côté tribord avant.


"Chébec" côté tribord arrière.


"Chébec" côté tribord.

--------------------------

  • Retour:Vieux Gréements et Grands Voiliers