BATEAUX en BOUTEILLES de Michel Bardet            


Trois mâts en bouteille (1930) après restauration



Maquette restaurée vue côté tribord.

Phases de restauration précédentes



Il faut décoller le restant du verre.


Gratter délicatement le mastic sans rayer la coque


Difficile d'enlever le mastic qui est très dur.


Le creux sous la coque permet la circulation des fils de montage.


Mise en place de l'enture de beaupré.


Mise en place de l'enture de grand mât.


Les fils de restauration doivent avoir la même couleur que les fils d'origine.


Remplacement des fils de manœuvre et des étais cassés.


Côté bâbord de la maquette restaurée.


Toujours respecter la cinématique d'origine.


Introduire le mastic dans la bouteille.


Le mastic de vitrier est teinté avec du colorant universel.


Travailler progressivement la mer dans la bouteille.


Vérifier que le grand mât pourra se redresser à la verticale.


Peindre la crête des vagues en blanc.


Les fils de manœuvre sont identifiés.


Coucher les voiles sur la coque


Entrée de la maquette par le goulot de la bouteille.
Instant difficile.


Ne pas s'affoler et garder son calme.


La maquette a trouvé sa place.


Redresser progressivement les mâts.


Préparation des sections du support.


Vérifier la forme de chaque ber.


Le bateau a retrouvé un abri de verre.


Support terminé.


Mise en place du bouchon.


Préparation de la cire à cacheter.


Chauffage de la cire à cacheter.


Enrober l'extrémité du goulot avec de la cire.


Quel plaisir de voir ce voilier prêt pour un nouveau voyage dans le futur.


Maquette restaurée vue côté bâbord.

  • Retour:Restauration antiquités